Travailler l'énergie

Six mois après le décès de maman, j'ai eu l'occasion d'effectuer un stage de « clair ressenti », stage qui marquera le premier pas de ma rencontre avec maman dans sa nouvelle vie. Et le premier pas de ma nouvelle vie plus consciente. Mais cela, je ne le découvrirai qu'au fur et à mesure, au fil de mes apprentissages et mes découvertes.

 

Alors que dire de ce stage de clair ressenti effectué en mars 2018, et par où commencer ? Peut-être par le début après tout.

 

C'est d'abord par hasard, même si je ne crois pas aux hasards et suis plutôt d'accord avec Paul Eluard quand il énonce qu' « il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous », que j'ai entendu parler de ce stage de clair ressenti. Des personnes de mon entourage avaient réalisé un stage de développement personnel avec un bio-énergéticien, acupuncteur, géobiologue, formateur en développement personnel et médecine traditionnelle chinoise (et même un peu plus encore que cela !), et m'avaient dit le plus grand bien de ce thérapeute.

 

De fil en aiguille je me suis intéressée à ce qu'il faisait, ce qu'il proposait. Et j'ai rapidement été très intéressée par ce fameux stage de clair ressenti. Un stage ayant pour objectif d'apprendre à mesurer et ressentir l'énergie vitale qui nous entoure et circule en nous, un stage visant à révéler et réveiller une capacité que nous possédons tous mais que nous n'avons pas appris à reconnaître, développer et encore moins à utiliser. La finalité de ce stage de trois jours est donc d'apprendre aux participants à percevoir l'énergie, cela sans instrument autre que leurs mains. Un stage qu'il m'intéressait de suivre, un jour, mais pour lequel je n'avais encore entrepris aucune démarche jusque là.

 

 

Jusqu'à ce fameux soir où j'ai consulté un medium par téléphone, Alexis de Verneuil, comme il m'arrivait de le faire parfois pour obtenir des guidances sur certains points précis de ma vie, en l'occurence ma vie professionnelle. Ce soir de janvier 2018, j'étais donc en pleine séance quand, à plusieurs reprises, Alexis m'informe d'une présence autour de lui, une présence bienveillante. Il finit par me demander si j'ai perdu quelqu'un récemment, question à laquelle je lui réponds que oui, que maman est partie près de quatre mois plus tôt.

Après m'avoir demandé son prénom, il m'annonce que la présence qu'il ressent est bien celle de maman, mais qu'au regard de son décès récent, il est surprenant qu'elle se manifeste. Il m'explique en effet qu'après avoir quitté le corps physique, l'âme entreprend alors un chemin plus ou moins long, et qu'il faut en général attendre quelques mois, voire une année avant de pouvoir envisager établir une communication avec un défunt. Sans compter que ce délai doit aussi permettre aux vivants d'effectuer leur travail de deuil et, pour cela, accepter la mort de leurs proches. Pour lui, la présence de maman à ses côtés signifie qu'elle a un message pour moi, qu'elle a très certainement quelque chose à me dire.

A ce stade de la consultation, je suis à la fois interloquée et en même temps sereine, je sais que maman est partie dans une autre dimension, que son décès n'a été qu'un changement d'état, qu'elle est passée d'un corps physique à un état spirituel. Ce qui n'empêche évidemment aucunement la douleur liée au manque, à l'absence et à la perte physique d'un être cher.

Je suis néanmoins étonnée et surprise par cette irruption dans ma consultation, et surtout très curieuse de savoir ce qu'elle peut bien avoir à me révéler pour se manifester maintenant, alors qu'elle a du pain sur la planche d'après ce que j'ai compris. Au cours de la séance, le medium m'informe également qu'il serait bon pour moi de « faire » quelque chose en lien avec l'énergie. Une information aussi énigmatique que déterminante qui me conduit illico à me décider de m'inscrire au stage de clair ressenti dont la prochaine session est prévue environ deux mois plus tard, fin mars.

1er RDV avec maman dans son après-vie