Toute cette colère en vous !

21 septembre 2018, cela fait tout juste un an que maman est décédée. La date est suffisamment marquante pour que j'y pense bien entendu, comme doivent le faire mes frères, mon papa, mes belles-soeurs, mes oncles et tantes et tous ceux qui l'ont aimée. Le matin de ce jour devenu si particulier pour nous, je suis au téléphone avec Jean-Noël. Nous parlons de choses et d'autres et puis, bien sûr, à un moment, je lui dis que j'aimerai savoir où j'en suis dans mon « travail », ou plus exactement dans le travail que m'a confiée maman après son départ.

Je lui dis que j'aimerai savoir si ce que j'ai entrepris depuis quelques mois a porté ses fruits. Je lui dis aussi que je n'en suis pas certaine parce que je pense que je le sentirai ; que j'envisage de retourner voir Eric pour que, peut-être, elle se manifeste de nouveau et me donne les réponses à ces questions que je me pose. Nous en restons là et la journée se poursuit.

 

Le soir même, je me rends à l'inauguration d'un nouvel endroit à Nantes, ORA, Oasis vers l'équilibre, un tiers-lieu dédié à la prévention santé et environnement. Un endroit novateur et précurseur pour lequel je suis ici dans le cadre de mon activité d'auteur pour le guide du Petit Futé.

Quelques jours plus tôt, je discutais avec ma responsable d'édition d'un projet personnel, un projet consistant à raconter le parcours de personnes qui, confrontées à la maladie, ont fait le choix de se soigner différemment. Elle me propose alors d'aller à l'inauguration de ce nouvel endroit en me disant que ça m'intéressera. Je le pense aussi et décide de m'y rendre, sans avoir fait le lien avec la date de cet événement, qui n'est autre que la date anniversaire du décès de maman.

 

Ce fameux soir du 21 septembre 2018, j'obtiens la réponse à la question que je me posais le matin même, à savoir « le travail que j'ai réalisé sur la colère et le pardon a-t-il été efficace ? ». Et une fois de plus, je suis stupéfaite par la façon dont se sont déroulées les choses, à la fois très naturellement et incroyablement … incroyables !

 

Ce soir là, j'arrive donc à l'inauguration et me présente. On me propose alors de bénéficier d'un soin ou d'une séance de mon choix parmi différentes pratiques, telles que le yoga, la sophrologie et autres disciplines. J'hésite, avant de découvrir la dernière proposition, qui n'est autre qu'une séance énergétique et magnétisme. L'énergéticienne qui me reçoit, Joëlle Arc-en-Ciel, je le découvrirai plus tard au cours de la séance, est également medium.

Je sais immédiatement que c'est de cette séance dont je veux profiter et m'installe dans la pièce dédiée à cet effet. Après avoir échangé quelques généralités, la praticienne m'invite à m'installer et commence la séance dans le but de dissoudre les éventuels blocages afin de permettre à l'énergie vitale de circuler de façon optimale et harmonieuse dans mon corps.

 

Au terme de la séance, qui a duré une vingtaine de minutes, Joëlle me confie qu'elle a rarement ôté autant de colère chez quelqu'un. Elle l'exprime d'ailleurs très précisément en ces termes « Qu'est ce que vous avez comme colère en vous ! ». C'est à ce moment que je me dis que si je suis ici, ce n'est probablement pas par hasard, et que les raisons de ma présence ce soir vont peut-être au-delà de l'inauguration de ce lieu.

2ème RDV avec maman

Petit titre