N'oublie pas de danser avec la vie !

9 janvier 2020. J'ai rendez-vous avec Stéphanie Vétélé, une énergéticienne que j'ai rencontrée pour la première fois fin 2018 pour un soin énergétique, autrement dit un soin consistant à travailler sur les différents corps subtils que nous possédons tous au-delà de notre corps physique, à savoir le corps éthérique, le plus dense, également appelé aura, le corps émotionnel, le corps mental et le corps causal. Il se trouve qu'en fait, pour être totalement précise dans la chronologie et la narration, la séance réalisée en décembre 2018 était mon 2ème rendez-vous avec maman. Non pas qu'il fut moins important que les autres, bien au contraire, je l'ai un peu passé sous silence. Pourquoi voulez-vous très certainement savoir ? Et bien, pour vous fournir une explication la plus rationnelle possible : parce que quoi ! Cela n'entrave pas la compréhension de l'histoire et c'est là l'essentiel. J'y reviendrai plus tard, le moment venu.

Pour revenir à cette séance de soin énergétique, et pour celles et ceux qui ne sont pas familiers de ce type de termes et de pratiques, un soin énergétique permet de nettoyer et libérer les blocages émotionnels qui entravent la circulation de l'énergie vitale, cela dans le but de rétablir un flux énergétique harmonieux et fluide. Ce type de soin s'inscrit ainsi dans une démarche de santé globale, ou holistique, et n'est bien sûr absolument pas incompatible avec des soins conventionnels quand cela est nécessaire. Bien au contraire. Mais il importe de savoir, comme dans le cas de la médecine traditionnelle chinoise par exemple, que l'objectif est davantage de prévenir la maladie plutôt que de la guérir.

 

On retrouve cette notion de circulation de l'énergie vitale, ou universelle, dans de nombreuses traditions spirituelles anciennes et dans différentes techniques de soin dont par exemple le reiki, le shiatsu, mais aussi l'acupuncture et d'autres encore. Cette façon de soigner présente la caractéristique de considérer l'humain dans sa globalité, c'est-à-dire de le considérer comme étant doté d'un corps physique mais également d'un corps émotionnel et spirituel. Partant du principe que cette énergie vitale irrigue le corps physique, les soins énergétiques visent à restaurer la circulation de cette énergie en nettoyant les blocages liés aux chocs que nous vivons au quotidien (pollution environnementale, accidents, chocs émotionnels, stress, traumatismes...), cela afin de préserver un équilibre et prévenir d'éventuels dysfonctionnements énergétiques susceptibles de générer, à terme, des symptômes et pathologies se manifestant dans le corps physique.

Ce 9 janvier 2020, j'ai donc rendez-vous avec Stéphanie qui, pendant près de deux heures, nettoie, libère, dénoue pour m'apporter un bien-être et m'aider à continuer d'avancer sereinement sur mon chemin.

 

Lors de cette séance, maman est présente, comme elle l'était lors de ma première séance un peu plus d'un an auparavant, mais elle se contente juste d'être là, à mes côtés. Et comme lors de cette première séance, maman profite de la capacité de Stéphanie à communiquer avec le monde invisible pour me transmettre quelques conseils et messages. Parmi ces précieux messages, elle m'encourage à danser davantage avec la vie, ce qu'elle regrette de ne pas avoir suffisamment fait pendant sa vie sur terre.

Maman était quelqu'un de solaire, dont la joie était communicative. Une personne joyeuse, curieuse, qui aimait la vie, aimait les gens, faire des rencontres, découvrir. Pendant sa vie sur terre, maman était aussi très attentive et soucieuse du bien-être des autres, à commencer par celui de son mari et de ses enfants, au détriment parfois de son propre bien-être et de ses envies profondes. Je sais par exemple qu'elle aurait aimé voyager, et que certainement elle aurait aimé mettre un peu plus de fantaisie dans sa vie. Elle ne l'a pas fait, faisant passer ses besoins et son plaisir au second plan. C'est ce que je comprends de ce message qu'elle me délivre maintenant, une invitation à me laisser porter par la vie, à me laisser surprendre et, surtout, à écouter ce que me dicte mon cœur.

 

Pendant quelques années, il est vrai que je me suis un peu mise en sourdine, progressivement éteinte et éloignée de la joie autant que de la place qui est la mienne. Mais je suis aujourd'hui en train de marcher sur mon vrai chemin et de suivre les pas qui me conduisent vers une magnifique destination, dont les étapes pour y parvenir sont elles aussi somptueuses.

Cette fois encore, je m'engage donc à faire de mon mieux. A danser avec la vie et vivre pour ne pas avoir de regrets.

Une vie, des vies