L'avant-propos qui vous dit quoi, qui et pourquoi 

Maman est décédée le 21 septembre 2017 à la suite d'une maladie neuro-dégénérative dont l'évolution a été fulgurante. Son décès a bien sûr été un événement douloureux, pour ma famille et pour moi. Un événement qu'il a fallu accepter avec son lot de douleur, d'incompréhension, de questions et de tristesse. Mais un événement qui a également été à l'origine d'un cadeau merveilleux, et qui a fait place à des moments et des expériences uniques d'une intensité incroyablement belle.

 

Un événement qui m'a aussi permis d'entreprendre un beau et long cheminement, un chemin fait de libérations émotionnelles et d'évolution personnelle. Et pour cela, je suis emplie de gratitude.

C'est parce que j'ai eu l'envie de partager ces expériences pour ouvrir de nouvelles perspectives quant aux nombreuses croyances autour de la mort, et plus précisément l'après vie (ou l'après mort), que j'ai choisi de raconter ce morceau de mon histoire. Plus qu'une envie de partager, c'est le désir de transmettre qui m'anime, celui de témoigner et d'ouvrir des portes autant que d'ouvrir les esprits, et montrer que la réalité matérielle liée à notre condition d'êtres humains n'est qu'une infime partie de la réalité qui est la nôtre.

 

La vie est en effet, j'en ai la certitude, bien plus que ce nous pensons ou croyons qu'elle est. Et ce partage a notamment vocation à permettre d'envisager un autre possible, pour peu d'avoir l'envie et la curiosité nécessaires pour entreprendre un voyage au-delà de nos frontières habituelles.

Dans les pages qui suivent, il est question de maladie, de mort, d'après vie, de monde invisible, d'énergie, de communication avec cet au-delà qui fascine autant qu'il inquiète. Mais il est surtout question de vie et de joie d'être en vie.

La mort, aussi douloureuse qu'elle peut être quand on y est confronté, n'est en définitive qu'un changement d'état et le passage à une autre dimension. Cela n'enlève rien à l'absence physique et au manque, mais change néanmoins un certain nombre de choses quant à notre façon d'appréhender cet événement que nous sommes tous, un jour ou un autre, invités à vivre. Comme toute fin, la mort est également le début d'autre chose. C'est ce que je vous propose de découvrir.

 

Au cours de cette magnifique aventure, j'ai naturellement été amenée à (entre)prendre un chemin de libération et d'évolution fait notamment de prises de conscience et de découvertes que j'ai également à coeur de partager. C'est pourquoi il sera aussi question de pardon, de blessures, de vies antérieures, de bagage transgénérationnel...

 

Alors, prêt pour le grand voyage ?

Ce jour où tout a (vraiment) commencé. 1